Accueil   |   Biographie   |   Sculptures   |   Dessins   |   Bibliophilie   |   Photographies   |   Actualité   |   Liens   |   Contact


Biographie
&
Expositions


17 août 1932, naissance de Vincent Batbedat à Poyanne dans les Landes (France) d’une famille de littéraires.

1936 Mort de son père Gérard, homme de théâtre, directeur du Théâtre des Champs Elysées, ami de Anouilh, Cendrars, Jouvet. Très jeune il découvre des photographies de Bouddha et en fait des copies en argile. Etudes secondaires classiques.

1950 Quitte la Gascogne pour Paris et commence des études d’architecture à l’Ecole nationale des Beaux-Arts mais refuse de continuer. Il découvre l’atelier de sculpture Del Debbio où il apprend à tailler la pierre, atelier qui se situe impasse Ronsin parmi ceux de Brancusi, Max Ernst, Tinguely, Istrati, Dumitresco, Lacasse et Lalanne. Par ailleurs, il devient massier à l’Académie Julian où il modèle et dessine pendant cinq ans. Il ne garde rien de ses travaux.

1956-1959 Faisant partie des "appelés", il part en Algérie. Rencontre Régis Berkelaers, fils de Michel Seuphor. Son service militaire aux confins du Sahara lui laissera un souvenir ineffaçable par ses paysages et par ses hommes. Son poste aux confins du désert s’appelait "Fontaine des Gazelles".

1960 Reprend le modelage, en terre, en plâtre et réalise des formes en plomb. Parmi les divers travaux gagne-pain qu’il assume, la restauration de sculptures de haute époque le fait travailler pour Edouard Bresset.


1961 Rencontre Michel Seuphor avec lequel il se lie d’amitié. Il fait chez lui la connaissance de Aurélie Nemours et Luc Peire. A cette époque, il réalise des sculptures avec pour premier matériau sériel des tasseaux de bois polychromés. Il perd alors son atelier rue de Clignancourt, appelé la Soute. Il ne peut plus tailler la pierre. Malgré ces difficultés, il cherche et découvre le travail du métal, la possibilité de souder des structures en tiges d’acier.

1966 Rencontre Aristide Szendy et expose avec lui à la Biennale de Montargis (il ne pourra jamais récupérer son oeuvre). La même année, Simone Heller remarque son travail et organise dans sa galerie de la rue de Seine sa première exposition personnelle.

1969 Découvre le tube carré et ses possibilités de pliage qui deviendra son matériau de prédilection. Il fait partie du mouvement Co-Mo (Constructivisme et Mouvement) et expose avec Contreras-Brunet, Seuphor et Brauer.

1970 Travaille avec Aurélie Neumours à la rédaction d’un livre sur Michel Seuphor, chez Carmen Martinez et Viviane Grimminger.

1971 Rencontre Maurice Allemand et, grâce à l’intérêt que celui-ci porte à sa sculpture, obtient un atelier rue Ricaut. Il est un des premiers locataires avec des peintres qui deviendront ses amis, Georges Guinot Pierre-Humbert. En même temps, il dessine beaucoup à l’encre de Chine ; il apprend la gravure au burin chez Haasen et ses dessins sont remarqués par un jeune éditeur, Michèle Broutta, qui au vu de ses dessins réalise un livre Le Lézard.




A cette époque, il rencontre Andrée Honoré et Serge Homs (sculpteurs) et Philippe Moncel, alors photographe. Grâce à eux, qui l’entraînent vers la Méditerranée et la plongée sousmarine, il retrouve son énergie et confirme sa passion pour la terre espagnole. Pierre Dudych, architecte, découvre son oeuvre et lui commande sa première sculpture monumentale. C’est à cette occasion qu’il rencontre Jean-Pierre Poggi qui écrira plus tard plusieurs textes sur son travail.

1972 Découvre l’acier inoxydable et son inaltérabilité. Il participe à la Biennale de Menton.

1973 Acquiert avec Michèle Broutta une vieille ferme en Beauce. L’hiver, il reste fidèle à l’atelier parisien, rue Ricaut ; il se lie d’amitié avec son voisin le peintre Michel Aubert. Voyage en Israël : découverte à la fois de la vieille ville de Jérusalem et des fonds sousmarins de la Mer Rouge. Il réalise les premiers bijoux en tube d’or et d’argent. En même temps, il travaille sur des sculptures monumentales. Naissance de Marie-Jeanne, sa fille.

1975 Voyage au Mexique : découverte de la sculpture précolombienne.

1976 Deuxième voyage au Mexique qui lui permet de découvrir la sculpture Olmèque. Travaille à la réalisation d’une sculpture pour l’E.S.E.A.T. à Rennes, son ami Charles Le Bars étant chargé du pavage et de la coloration des espaces.




Devient membre de l’association Abstraction Vivante avec Gilles Plazy, Antoine de Margerie et Annick Pelly.

1977 Participe à de nombreuses manifestations collectives : à la F.I.A.C. (stand Michèle Broutta) où il retrouve Carmen Martinez et rencontre François Gennari ; Expose aux salons Réalités Nouvelles, Grands et Jeunes, Salon de Mai et surtout au Salon de la Jeune Sculpture. Nombreuses expositions personnelles : Liège (Art en Roture), Bourges (Galerie de l’Ours), Metz, Saint Etienne (Maison de la Culture), Chartres (Musée des Beaux-Arts), Amsterdam (Maison Descartes), Niort.



1978 Réalise pour Sarcelles un Arbre de lumière en acier inox.

1979 Revient au travail de la pierre. Présente les Pierres de contre-jour à la F.I.A.C. (stand Michèle Broutta).

1980 Invité par la foire de Washington DC (USA), il réalise une sculpture de deux grands éléments en acier peint. Exposition à la Maison de la Culture André Malraux à Reims et à la Maison de la Culture d’Orléans (Carré Saint-Vincent).

1980-1986 Travaille entre Paris et la Beauce. Rencontre Jean Leppien. Période féconde où il approfondit ses intentions et ses techniques. Expositions diverses. Voyages aux USA (décevants), en Grèce et en Crête (épanouissants). Beaucoup de travaux en pierre. Fait la connaissance de Pierre Granville, conservateur du Musée de Dijon.

1986 Son amitié avec Luc Peire entraîne des expositions communes : Hôtel de Ville de Nancy, Temse (Belgique), Galerie Amaryllis à Bruxelles qui continuera à exposer son oeuvre. Premier texte de Patrick-Gilles Persin sur son travail. Sculptures au Musée de Dijon, donation Granville.

1987 Exposition au château Siran (Haut Médoc-Margaux). Une sculpture en tubes d’acier Eloge du carré restera un témoignage de son passage en Bordelais. Participe à une exposition au Musée de l’Assistance Publique.

1988 Présentation de petites sculptures à la Galerie Michèle Broutta (ouverte en 1983) : terres cuites, bronzes et dessins sur de nouveaux thèmes. Rencontre l’architecte Jacques Sandjian.


1989 Rencontre, à propos de l’article dans Paris Capitale, de Gérard Barrière qui écrira plusieurs textes sur son travail. Voyage en Côte d’Ivoire, découverte d’un monde nouveau. A l'occasion de l'exposition de Luc Peire au Luxembourg rencontre Solange Thierry, qu'il retrouvera en 1993 comme directrice de l'Œil, puis Dominique de Saint Rapt.

1991 Les pierres sont présentées au milieu des kilims à la Galerie Triff (Paris). Exposition à Soissons, St Jean des Vignes, avec Gérard Lardeur et Albert Féraud sous la direction de Dominique Roussel, conservateur du Musée de cette ville.

1992 Retrouve son frère Jean, diplomate, écrivain sous le pseudonyme de Michel Larneuil, avec lequel il avait toujours été en décalage de temps et de lieux.

1994 Travaille sur le thème des tours : Tours de Terre et d’Ivoire, 30 sculptures uniques en terre cuite.

1995 Rencontre M. Farbos, collectionneur à Mont-de-Marsan, grâce à qui, par la suite, il obtient la commande d'une sculpture monumentale pour la Chambre de Commerce. Rencontre à Paris du poète Jean-Jacques Scherrer.

1996 Exposition à Meudon de sculptures en pierre et acier. Rencontre avec Francis Villadier, conservateur du musée. Voyage à Madrid, Estampa. Rencontre le peintre José Hernandez.

1998 Séjour à Athènes chez son ami le fondeur Théodoros Papadopoulos où il travaille le marbre.

1999 Travaille tout l’hiver sur un graphisme particulier qui donnera l’ensemble des dessins des manteaux. Michèle Broutta et Pierre Higonnet, Galleria Del Leone à Venise, décident d’une exposition à Venise et à Paris et de l’édition d’un catalogue. Des amis se rassemblent autour de Michèle Broutta pour soutenir son travail et fondent une association : "Les Amis de l’OEuvre de Vincent Batbedat" (A.O.V.B.). Parmi eux on retrouve : Olivier Favre, François Gennari, Viviane Grimminger, Solange Thierry, Dominique de Saint Rapt ainsi que Marie-Jeanne Batbedat, sa fille.

2000 Invité à l’E.S.A. par Luc Mounier, maître d’Aïkido et juriste international, pour y présenter ses sculptures.

2001 Continue à travailler en Beauce où se trouvent ses amis voisins : l’architecte Dominique Guillet et les sculpteurs Jean Anguera, Dietrich Mohr, Dimas Macedo et Aristide Szendy.

2002 Réalise la série des dessins : Structures de sourires - La grande spirale (acier inox).

2003 Série des dessins : Les Soleils Levant - Exposition particulière chez Solange - Dessins à la plume, Teissedre Paris. Voyage en Inde.

2004 Réalise "Les danseurs" (acier inox) - Dessins à la plume - Structures de sourire - Chaque année se rend en Espagne. Aménagement d'une grange en Beauce, en lieu de présentation des sculptures.

2005 Exposition chez Michèle Broutta - Débute la série de dessins des Reflet dans l'eau. Expositions : Art Paris - Pérouge. Sculpture "le Mur qui bouge" (acier inox).

2006 De juin à aout grande exposition au Moulin de Lambouray à Jouy (28). Réalise les Têtes de sourire, 5 pierres verticales, et 2 autres. Exposition à Art-Elysées.

2007 Automne réalise plusieurs structures d'acier d'environ 1,50 m, dont le grand éventail (150 x 250 cm). Mariage. Exposition collective à Hières.

2008 Commande d'une structure hauteur 3,50 m (acier inox) pour une entrée d'usine.Travaille sur d'autres structures en acier inox et en pierre. Réalisation du site de l'artiste par son ami Alban Lanore.

2009 2ème Biennale de Sculpture - Propriété Caillebotte Yerres (91). Triennale internationale de Sculpture - Centre culturel "Zamek - Poznan (Pologne). Musée d'Art Moderne Richard Anacréon- Granville (50). "Convergence" Le Mont St Michel- Regards d'artistes. Art Elysées - stand Galerie Michèle Broutta.

2010 Participe aux 15 ans de l'Arsenal de Soissons. Art Elysées - One man show stand Galerie Michèle Broutta. Décède à Paris le 17 octobre à l'age de 78 ans.




Expositions Personnelles


1968 Galerie Simone Heller, Paris, Plaques tournantes.

1970 Galerie Simone Heller, Paris, Dessins et Burins.

1971 Galerie Simone Heller, Paris, Sculptures acier.

1972 Galerie de l'Ours, Bourges. Galerie Aro, Liège.

1973 MJC Metz, Sculptures, Tissages muraux, Dessins.

1974 Maison de la Culture et des Loisirs, Saint-Etienne.

1975 Musée des Beaux Arts, Chartres. Galerie Attali, Paris.

1976 Galerie Christiane Colin, Paris Château de Vascoeuil.

1978 Galerie Da Costa, Amsterdam, Sculptures et dessins.

1979 Galerie Lelaizant, Niort. Musée de Bonneval, Sculptures métalliques. FIAC, Grand Palais, Paris.

1980 Maison de la Culture André Malraux, Reims.

1981 Maison de la Culture, Orléans.

1982 Galerie Michèle Broutta, Paris, Dessins et albums de sérigraphie.

1985 Maison des Sciences de l'Homme, Paris.

1986 Musée de Dijon, donation Granville. Foire internationale Linéart, Gand. Hôtel de Ville, Nancy, exposition avec Luc Peire.

1988 Galerie Amaryllis, Bruxelles, exposition avec Luc Peire.Linéart, Gand. Maison Descartes, Amsterdam. Galerie d’Eendt, Amsterdam.

1989 T.E.K. Temse, Anvers, Belgique, esposition avec Luc Peire.

1990 Galerie Michèle Broutta, Paris. Linéart, Gand.

1991 Galerie Triff, Paris. Crédit Mutuel, Pithiviers. Centre d’Art Contemporain de Mont-de-Marsan. Abbaye Saint-Jean-des-Vignes, Soissons, avec Albert Féraud et Gérard Lardeur.

1992 Galerie Amaryllis, Bruxelles.

1993 Galerie d’Art Contemporain, Chamalières. Galerie Michèle Broutta, Paris. Pyramide Pernod, Créteil.

1994 B.N.P., Agence centrale, Paris. Chambre de Commerce et d'Industrie des Landes, Mont-de-Marsan, installation d'une sculpture monumentale en inox de 8 m de haut. Galerie Michèle Broutta, Paris.

1995 Galerie Amaryllis, Bruxelles, exposition avec Luc Peire. Salon de Mars, Paris. Galerie Michèle Broutta, Paris.

1997 Musée d’Art et d’Histoire de la ville de Meudon. Galerie Michèle Broutta, Paris, Les Tours d'ivoire et de terre.

1998 Relief acier en hommage à Marcel Dupré pour le Conservatoire de Musique de Meudon.

1999 Galerie Amaryllis, Bruxelles. Galerie Del Leone, Venise, les Manteaux de soleil. Galerie Michèle Broutta, Paris.

2000 Musée de l'Impression sur Étoffes, Mulhouse. S.I.M., Mulhouse.

2001 Galerie Déprez-Bellorget, Paris. Galerie Michèle Broutta, Paris, oeuvres récentes, Structures et Figures.

2003 Galerie Teissèdre, Paris. Musée Abbaye St Jean des Vignes, Soissons.

2004 Art Paris, exposition collective.

2005 Art Paris, "one man show". La maison des Princes de Pérouges, Ain.

2006 Centre d'Art le Moulin du Lambournay (Eure et Loir). Galerie Michèle Broutta, Pierre et Acier, Paris.

2007 Biennale de Sculptures de Yerres
(41 sculpteurs). les Manteaux du Soleil, Galerie Métanoîa, Paris.

2009 "Sculptures et Structures" Galerie Michèle Broutta, Paris.

2010 Sculptures, Dessins , Bijoux - Centre d'Art et de Culture, Meudon.